Froggy à l’autre bout du monde...

S’il y a bien une destination qui me fascine, c’est l’Australie...

Un pays aussi grand qu’un continent, des paysages à couper le souffle, des plages paradisiaques, comment résister à ça ? Surtout quand on a 15 ans !
Je me souviens encore de ma réaction lorsque ma mère a accepté que j’y passe quelques mois en échange scolaire. Un vrai bonheur !
Fan de Point Break à cette époque, je voulais absolument aller dans le sud du pays, vers Bels Beach (vous savez, la plage où se déroule la dernière scène du film sus-cité). Mon dossier envoyé et validé, je fus accueillie par une chouette famille à Bannockburn, à côté de Geelong (et à 30 min des plages mythiques de surfeurs). Que de changements ! Au collège, ce fut un choc : uniforme obligatoire et non-mixité !! J’ai dû troquer mes tenues décontractées contre un ensemble jupe plissée, chemisette et cravate obligatoire... Sans oublier les chaussette montantes !!

Sacred Heart College Geelong

Mais, c’était sympa ! Les filles de mon année m’ont vite mise à l’aise et leurs efforts pour m’intégrer m’avaient vraiment touchée. Surtout en tant que "exchange student" [1], j’ai pu avoir accès à des matières super sympas. Cuisine, photographie, sports locaux (football australien et netball) et même surf étaient au programme.
C’est en me rendant au surf camp organisé par le collège que j’ai réalisé à quel point j’avais l’air perdu dans mes tee-shirt et short de surf empruntés à mon petit copain de l’époque. En effet, les filles, contrairement à moi, étaient vêtues de ravissants petits shorts aux couleurs acidulées et de lycras assortis et féminins.

Le tout estampillé d’une marque que je ne connaissais pas, mais qui me semblait familière ! Roxy ! Une nouveauté en Australie, et en ce temps-là, pas encore arrivée en France ! La marque internationale de surf Quiksilver avait ENFIN lancée une ligne de surf pour filles. De retour dans ma famille, je leur parlais de ma découverte.
Le week-end suivant, ils profitèrent de notre journée à la plage pour me faire une surprise. A côté de l’endroit où nous avions passé notre journée, à Torquay, se trouvait le magasin d’usine de Quiksilver ! Et là, pour mon plus grand bonheur, par dizaines s’étalaient des tenues de surf pour fille... Autant vous dire que mon maigre pécule passa presqu’entièrement dans l’achat de shortys et lycras introuvables où j’habitais le reste de l’année.
Depuis, ce sport s’est démocratisé et de nombreuses marques ont créé des collections féminines. Mais je reste fidèle à Roxy qui m’a permis pendant 2 ans de "crâner" devant mes copains !!!

Crédits photos : Zélie et Flickr

Notes

[1Étudiant en échange scolaire